La Belgique déploie également le service Confirmation of Payee

Après les Pays-Bas et le Royaume-Uni, la Belgique va également mettre en place un contrôle des noms IBAN afin de protéger les banques et leurs clients contre la fraude et les transactions erronées. C'est ce qu'a annoncé Febelfin le 19 mai dernier. SurePay dispose déjà d'un service performant aux Pays-Bas, en France et au Royaume-Uni et proposera également cette solution en Belgique.

Les consommateurs demandent une meilleure protection

L'organisation de consommateurs Test Aankoop / Test Achats a effectué des recherches sur la nécessité d'une solution de vérification du nom de l'IBAN en Belgique. Voici un aperçu des résultats les plus importants de la recherche:

  • 16% ont déjà transféré de l'argent sur un mauvais compte bancaire
  • 7% ont déjà transféré de l'argent sur un mauvais compte bancaire à la suite d'une fraude.
  • 88% pensent que les banques devraient être obligées de vérifier l'IBAN et le nom du titulaire du compte.
  • 71% des consommateurs pensent que la banque devrait payer tous les frais s'ils envoyaient un virement bancaire au mauvais destination en raison d'une fraude.

Comment fonctionne le service Confirmation of Payee?

C'est une interface logicielle qui relie les applications entre elles. Après avoir saisi le numéro de compte et le nom du destinataire, un algorithme compare les données avec celles de la base de données SurePay. Si la vérification ne parvient pas à trouver une concordance entre le nom et le numéro de compte, l'utilisateur final reçoit un message d'avertissement. Celui-ci stipule que le nom ne correspond pas au numéro de compte. L'utilisateur final peut ainsi éviter de réaliser une transaction erronée. Avec cet avertissement, la responsabilité de l'utilisateur final est plus engagée en cas de virement erroné.

Si aucune concordance n'est trouvée, la banque reçoit des informations complémentaires sur l'IBAN. Comme des réponses aux questions suivantes, par exemple :

  • Le compte est-il suspendu?
  • Le compte est-il encore actif?
  • S'agit-il d'un compte étranger?

Fort d'un service performant aux Pays-Bas, en France et au Royaume-Uni, SurePay s'apprête donc à déployer cette solution en Belgique.
Avec près de 5 milliards de contrôles effectués, SurePay vise à lutter contre la fraude et les erreurs de paiement. La forte augmentation de la fraude à la facture, des escroqueries via WhatsApp et de la fraude au PDG ont de graves conséquences financières pour les victimes. La lutte contre ce type de fraude est une priorité pour les banques. Le contrôle des noms IBAN permet de limiter les erreurs et les fraudes. Le service est utilisé au Royaume-Uni sous le nom Confirmation of Payee (CoP).

Réduction drastique du nombre de cas de fraude aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en France, certaines banques utilisent déjà avec succès le service Confirmation of Payee de SurePay. Aux Pays-Bas, le nombre de cas de fraude liée aux comptes bancaires a chuté de 81 %. Cette vérification a permis de réduire de 67 % le nombre de montants transférés de façon erronée. Le service Confirmation of Payee permet également d'effectuer un contrôle lors de l'enregistrement de nouveaux clients afin d'éviter toute erreur dans l'intégration des nouveaux clients. Une baisse de 80 % a été enregistrée aux Pays-Bas.

Le service Confirmation of Payee contrôle 99,5 % de tous les paiements aux Pays-Bas. Les données des transactions internationales sont également contrôlées (vérifications transfrontalières). Chaque année, 100 000 non-concordances sont relevées. En cas de non-concordance, un avertissement est émis. Il stipule que le numéro de compte ne correspond pas au nom saisi par le payeur.

Les chiffres britanniques montrent l'ampleur de la fraude au virement bancaire

La fraude au virement bancaire représente £ 28 000 par heure sur le marché britannique. Entre juillet 2019 et juillet 2021, les criminels ont détourné plus de 854 millions de livres sterling au Royaume-Uni. Les banques britanniques ont consenti à indemniser les personnes touchées mais en raison de l'ampleur du préjudice, seules 42 % des victimes ont effectivement reçu une compensation. Au Royaume-Uni, les criminels ciblent désormais les banques qui n'utilisent pas le service « Confirmation of Payee ». En Belgique, la solution s'appelle IBAN-Name Controle. Le besoin est grand : 88,3 % de la société belge indique qu'elle soutient l'idée d'un contrôle du nom de l'IBAN.
Source: Test Achats

Une étude allemande montre que 87 % des clients des banques se sentent plus en sécurité quand les opérations bancaires en ligne sont assorties du service Confirmation of Payee. Cela étant, 65 % des clients partent du principe que la banque effectue cette vérification lors du paiement. Mais ce n'est pas le cas. 94 % des clients souhaitent que la banque utilise le service Confirmation of Payee. La même étude montre que 14 % des clients ont déjà effectué un paiement erroné ou été victimes d'une fraude au numéro de compte.

Projet de loi européen pour lutter contre la fraude mais les consommateurs veulent des solutions maintenant

Un plan européen visant à réglementer le paiement instantané est attendu pour la fin de cette année. Mais dans l'intérêt des banques et des clients, le secteur bancaire belge ne peut pas se permettre d'attendre que le projet de loi se concrétise et il travaille à une solution nationale. Un paiement instantané est irrévocable et le service Confirmation of Payee permet d'éviter d’effectuer ces paiements erronés.

En outre, le parquet de Halle-Vilvoorde a décidé de ne plus enquêter sur les fraudes « insolubles », selon un article de vrt.be. Cela concerne les affaires de fraude dont les auteurs résident probablement à l'étranger et dont le préjudice est inférieur à 10 000 euros. Ces affaires sont rarement résolues.

Le projet de loi se fait toujours attendre et le ministère de la justice ne poursuit plus les affaires de fraude dont le préjudice est inférieur à 10 000 euros. Étant donné l'ampleur du problème, les banques belges font bien d'intégrer cette solution non seulement pour garantir que les paiements de leurs clients soient versés au bon destinataire mais aussi pour les protéger contre la fraude et les erreurs.

SurePay est impatient d'aider la Belgique à atteindre ces objectifs.

Vous souhaitez obtenir de plus amples informations ou prendre un rendez-vous ? Veuillez consulter le site www.surepay.be ou prenez rendez-vous en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Prendre un rendez-vous

Confidental Infomation